GEN-FF-L Archives

Archiver > GEN-FF > 2008-04 > 1208449439


From: <@club-internet.fr>
Subject: Re: Dépouillements - canton de Bouillon
Date: Thu, 17 Apr 2008 18:23:59 +0200
References: <48038dde$0$2979$ba620e4c@news.skynet.be><48047bac$0$21146$7a628cd7@news.club-internet.fr><4804b92b$0$835$ba4acef3@news.orange.fr><4806d8e6$0$21151$7a628cd7@news.club-internet.fr><48071312$0$883$ba4acef3@news.orange.fr>


>
>> Bonjour Mr DINANT,
>> Trs intressant ce que vous crivez car j'ai trouv aux AD57 des traces
>> d'une migration ardennaise vers le nord de la Moselle avant la guerre de
>> trente ans.
>> Vers 1580-90 de la rgion de Sedan-Mouzon vers Sierck - Bouzonville
>> Mon e-mail pour PJ si dsires :
>> Cordialement,
>> Jean-Franois JACQUES
>>>
> bonjour jean francois
> il s' agit du village de Hilsprich en moselle,
> mon arbre est sur geneanet, le dernier connu
> un Francois en 1658, avant, et bien peut etre arrivait il
> justement, il faudrait rechercher par la, je veux dire le repeuplement
> de la lorraine apres la guerre de 30 ans
> --
> cordialement
> J.D
Bonsoir ,

Tout fait juste, la Moselle a t repeupl suite la dvastation de la
guerre de trente ans par des Picards, Ardennais, Suisses, Tyroliens et
Savoyards. La Moselle avait perdue plus de 70% de sa population.
Cependant, j'ai trouv une migration antrieure la guerre de trente ans
d'Ardennais du secteur de Mouzon et Sedan. Je souponne les moines de
l'Abbaye de Mouzon d'en tre les instigateurs, ceux ci, ayant dj des
possessions en Moselle (Abbaye de Bretnach, de Rettel, de Freistroff.)

J'ai trouv ces faits sur des actes notaris et plaids annaux redistribuant
les terres mosellanes. L'origine Ardennaise de ces nouveaux colons tait
bien tablie. De plus ils ont fonds de nouveaux villages au nom "bien
franais" : St Franois, La Croix, Ste Marguerite, Calembourg.....

J'en ai aussi trouv des traces dans la collection Lorraine la BNF.

Pour Hilsprich, je vois, ce village est dans l'est mosellan prs de Bitche,
ce secteur a t repeupl par des colons picard.
Auplaisir de vous lire,
Jean-Franois



This thread: